Cérémonie du 11 novembre :

 

62 personnes sont présentes sur la photo. On reconnaît le porte-drapeau présent sur la troisième photo. Sur les montants de l'arche sont apposées les plaques où figure le nom des morts inscrits au monument. Sur le grand panneau, on peut lire "Hommage perpétuel à nos vaillants défenseurs morts au champ d'honneur". Des drapeaux des différents pays alliés encadrent une croix de guerre que reçue la commune le 24 septembre 1920. 

 

Inauguration du Monument aux Morts :

 

1922 : 3 jeunes femmes incarnent la Lorraine, la France et l'Alsace enfin réunies. Il s'agit de l'inauguration du Monuments aux Morts, ici encore recouvert d'un voile. 


Cérémonie commémorative :

 

37 personnes sont présentes sur la photo. 14 petites filles sont présentes, habillées en infirmières. Derrière elles ont distingue 7 anciens combattants sur la veste desquels on aperçoit des décorations. L'un d'entre eux, soutenu par deux de ses camarades est peut-être infirme, un autre accuse un traumatisme de guerre marqué au niveau de ses jambes fortement arquées. Sur le drapeau on peut lire "Combattants de Bailleulmont". 

 


Archives vidéo (super 8) : cérémonie du 11 novembre 1954.

Maurice Cuvillier cite les "Morts pour la France" ; l'abbé Charles Poix et les enfants de chœur ; le porte-drapeau Albert Hémery ; l'instituteur Jean-Baptiste Poirier referme la grille du monument.